PrincesseTorchon

une princesse au foyer entre crise de nerf et crise de rire

11 février 2009

De retour, l’œil cerné et la toux persistante...

Votre princesse s’est retrouvée récemment face à un curieux dilemme pédagogique : diversifier ou pas à quatre mois. Je vous en avais déjà parler ici, la mode existe en puériculture et fait chaque année de nombreux ravages dans les relations mère/fille belle-mère/belle-fille rayer la mention inutile genre match de boxe entre tu-sais-ma-chérie-à-trois-mois-tu-mangeais-de-la-banane et je-sais-(belle-)maman-mais-de-nos-jours-on-fait-pas-comme-ça.

98280830_L98448530_L

Dans le même temps j’ai fait une découverte digne d’un archéologue : dans ma bibliothèque j’ai remis la main sur LA bible de toute une génération de maman : J’élève mon enfant de Laurence Pernoud. Lectrice bientôt primipare, tu peux te procurer l’ouvrage dans toute bonne librairie. Sauf que ce ne sera pas le même que le mien. Nan. Parce que mon bouquin n’à moi, il date de 1977. Et c’est important puisque le manuel a été souvent modifié, même que c’est marqué : « cette édition est la 13e de J’élève mon enfant. Comme les précédentes, elle a été entièrement remise à jour tant au point de vue de la santé, que de la diététique, de la Sécurité Sociale, etc. ».

Bref, cet ouvrage-ci date de la naissance de mon grand frère. Voui. Ca date un peu. Je te rappelle ami lecteur que ma paupière s’affaisse à cause de mon grand âge.

Émue par mes retrouvailles avec cet antiquité, je l’ai (re)lu. Et je peux vous dire que le choc des cultures est grand.

L’allaitement est le domaine où l’écart m’a particulièrement frappée. Voilà ce qu’une maman de la fin des années 70 pouvait lire :

Combien de temps allaiter

Durée maxima dans les pays où les enfants peuvent facilement avoir une alimentation variée, il n’est pas utile d’allaiter plus de quatre mois, ou cinq mois en comptant la période de sevrage.

Ou encore :

Nouvelle grossesse : le lait diminue. Il faut sevrer peu à peu. Lisez au paragraphe "Sevrage" comment procéder.

allai

Concernant la diversification, à cette lointaine, époque on commençait la bouillie à trois mois alors qu’ aujourd’hui certains pédiatres appelleraient presque la DASS lorsque l’on donne une cuillère de compote de pomme à un bébé de moins de six mois.

Personnellement, j’ai tranché comme pour Petite Perle. Diversification à quatre mois avec bon sens et mesure. Sachant qu’aucun terrain allergique n’existe dans notre famille, je ne vois pas le problème. Et même que dans trente ans, on dira peut-être que c’est moi qui avais raison. Ou pas.

Nota bene : bien sur lorsque je parle de mode, il ne saurait être question de remettre en cause certaines découvertes capitales, telles que le fait de coucher bébé sur le dos, sans couverture et oreiller.

Nota bene 2 : je remercie les quelques lecteurs qui se sont inquiétés de mon absence, que ce soit dans les commentaires ou par mail. Leur attention me touche énormément. Sachez toutefois que mère de deux monstres et nantie d’un Prince Charmant, je ne suis pas toujours maître de mon temps. Et mon blog ne passe pas en premier dans ma vie, ni dans mes loisirs. Oups. Enfin, promis j’essaierai quand même d’être plus présente ici.


Commentaires

    à ce propos

    D'abord, ravie de te relire

    deuz : je crois que Laurence pernoud vient de deceder (mais t'inquiete, tu n'y es pour rien !)

    troiz: t 1 fille (donc) tu peux dire "maitresse de mon temps" (c po 1 grot mot !)

    quattro : je viens d'avoir 1 discussion sur la diversification cette après midi même avec 1 copine qui a 1 bébé de 3 mois, elle pense commencer d'ici 2 semaines mais , le père du bébé, bcp plus inquiet prefere "l'autorisation" du pediatre .....

    Chacun a des façons de proceder differentes et chacun pense avoir la bonne ! ( et a bien raison !!!!), quand j'attendais mon crapaud, j'ai lu plusieurs bouquins sur les bébés, la plupart deconseillaient fortement les "maxi cosy" (sortes de "coques" en plastique dans lequel on peut transporter les petits) ainsi que de faire dormir les petits dans leurs transat, les 2 à cause des mauvaises positiions de la colonne vertebrale que cela entraineraient....cela ne m'empeche pas de voir très souvent des babys dans lesdits cosy ou dormir ds leur transat !!!! (et pourquoi pas ?)( ceci n'est qu'1 exemple parmi tant d'autres), moi, avec S,j'ai mis l'accent sur ce qui me paraissait important et je constate que tout le monde n'a pas les mêmes priorités .... je pense qu'il faut prendre l'avis de specialistes, comparer, et se faire ensuite son opinion,en toute tranquilité d'esprit

    ça va tu m'as comprise, je n'ai pas été trop confuse ?

    bisous à vous tous

    Posté par ta moche soeur, 11 février 2009 à 18:14
  • REPONSES EN VRAC

    Jolie-soeur : oui pas toujours facile de s'y retrouver. en tout cas, il faut faire des choix. Finalement être parent c'est souvent faire de son mieux...

    Bize à vous trois

    Posté par PrincesseTorchon, 13 février 2009 à 21:37
  • Alors d'abord je m'insurge quand tu traites d'antiquité ton ouvrage de 77 parce que moi je suis née en 74!! vilaine!

    Ensuite pour la diversification, j'en ai allaité 3... et j'ai adapté en fonction de chacun... L'ainé a été scotché à mon sein jusqu'à un an (limite grève de la faim si pas de sein), le second a été diversifié à 5 mois et à commencer le chocolat à 8 mois (c'est servi tout seul) et ma dernière a 4 mois... Alors les règles, pfiiifff Moi je fais comme je le sens, dans la limite du raisonnable...
    Quant à ta maitrise du temps... Ahhhh je compatis!

    Posté par Zébuline, 13 février 2009 à 21:47

Poster un commentaire