PrincesseTorchon

une princesse au foyer entre crise de nerf et crise de rire

26 avril 2011

De la joie de donner le biberon

Cet article a d'abord été publié sur le blog "Les Mégères de moins de cinquante ans"

 

Cher lecteur nullipare,

Oui, ami sans boulet enfant c'est à toi particulièrement que je m'adresse aujourd'hui. Surtout à toi qui attend son premier enfant ou qui cherche à procréer. Tu es bien installé ? Parce que j'ai pas mal de trucs à t'expliquer. Vu que t'as atterris ici lecteur c'est que tu aimes le Net, et que tu cherches facilement des renseignements dans ce vaste merdier. Lorsque tu seras sur le point de devenir parent, tu passeras une partie de ton temps, l'œil affolé et la mèche désordonnée, à chercher des réponses sur Internet. Si, pris d'une folie sans égale, tu cherches des informations sur l'alimentation du nouveau-né, je peux déjà te dire que tu risque de mourir sous le nombre de blog/site/forum consacrés aux bienfaits et à la promotion de l'allaitement maternelle. Alors que toi, innocent, tu en es encore à te poser la question fatidique « Tétine ou téton ? » une horde de mères t'aura conseillé d'aller sur le site de la leach league. Ouaip. Sauf que quand quelqu'un te dis « Parfois je me dis que Dieu existe peut-être... » tu ne lui réponds pas en l'informant sur les démarches à effectuer pour aller au séminaire. Et sur la toile 90 % des articles sur le sujet prônent l'allaitement. Lorsque ces derniers abordent les soucis inhérents à ce choix d'alimentation, c'est pour nous expliquer que vraiment aucun problème n'est insurmontable et tout obstacle peut être franchi.

Bienfaits pour bébé, avantages pour maman, impacte sur le lien mère-enfant on nous bassine sans cesse avec les mêmes merveilles. Dire qu'allaiter n'est pas si important c'est déjà risquer de se prendre une volée par les intégristes du téton. On a le droit de parler des crevasses seulement pour expliquer que c'est à cause d'une mauvaise position du môme et pour donner la liste des pommades efficaces. Soit. C'est primordiale que les femmes qui allaitent reçoivent de l'aide. Mais PUTAIN DE BORDEL DE MERDE on a aussi le droit de dire que le biberon ça pète sa race et que parfois l'allaitement c'est la merde !

bib

Déjà ami lecteur sache qu'avec le biberon tu es sur, vraiment sur, de ne pas connaître la joie des crevasses, du muguet, des engorgements toussa toussa. Donner le biberon c'est comme l'abstinence avec les MST : le seul moyen d'être sûr à 100 % d'éviter toutes ces merdes. Le biberon ne préservera pas seulement ton téton, nan, il permettra surtout de donner à bébé un rythme pratique à suivre. Alors oui le mieux est de respecter le rythme naturel du bébé, blablabla, de donner le sein à la demande et de dormir dés que le nourrisson cesse de vagir et plonge enfin dans le sommeil... Mais il faudra m'expliquer comment tu fais ça quand t'as d'autres mômes sans devenir folle. Je dis pas que c'est impossible, je dis juste qu'un nourrisson qui bouffe à heures fixes et seulement six fois en 24 h ben c'est vachement plus facile à gérer. Même que le lait artificiel étant plus dur à digérer pour bébé, il y a plus de chance pour que ce dernier fasse ses nuits rapidement. Et ça c'est pas rien...

Dis toi aussi que pour fuir la maison sans gamin sous le bras, le bib c'est l'idéal ! Oui, oui, le tire-lait existe mais pour éviter la confusion sein/tétine il vaut mieux attendre plusieurs semaines pour l'utiliser. Bon, je sais que selon certains, une bonne mère est une mère qui répugne à laisser bébé à d'autre. Sauf que oui ben non. Personnellement je n'ai aucun problème à laisser n°3 à son papa pour aller chez le coiffeur, je l'ai fait lorsqu'elle avait même pas 10 jours et j'en redemande. Le biberon est donc pour moi un moyen de m'organiser plus facilement et la possibilité de laisser bébé très vite.

bibib_b_

Les ayatollahs de l'allaitement maternels t'expliqueront alors que quand même c'est mieux pour le bébé. Voui. On ne peux pas le nier, l'OMS confirme et approuve. Dans l'absolu c'est statistiquement mieux de donner le sein. Sauf qu'on est en France et que notre mode de vie, notre richesse et l'absence de maladie du genre paludisme rend cette donnée un peu moins dramatique. Puis les statistiques ne sont, rappelons-le, QUE des probabilités. Globalement l'allaitement est meilleur mais d'un point de vu individuel, ça ne change pas grand chose. Si ton bébé n'est pas prématuré, s'il est en bonne santé, que tu vis en Occident et qu'il n'a pas de terrain allergique alors NON allaiter n'est pas une question vitale !

bebbib

Alors voilà, j'ai allaité mes deux premiers et cette fois je donne le biberon. J'ai fait ce choix parce que les avantages de ce dernier existe et que je suis suffisamment informée pour choisir sans regret ce qui me semble le mieux pour moi et ma famille sans pour autant renier la valeur de l'allaitement. Et si ma fille fait un rhume ou une bronchiolite de plus que les aînés alors franchement je m'en contrefous royalement. Cette fois l'investissement que demande l'allaitement m'a semblé trop lourd. Et aujourd'hui je peux même crier avec joie : biberon powa !

Posté par princessetorchon à 12:00 - Couches et biberons : la princesse est maman - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire